Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 décembre 2009 3 02 /12 /décembre /2009 15:56
Depuis que j'habite dans le Var, cela fait bientôt 20 ans, j'entends les anciens de Fréjus raconter la triste nuit du 2 décembre 1959......Ce soir là le barrage qui retient 50 millions de m3 d'eau du reyran se rompt. Inauguré en 1954 ce barrage-voûte est réputé très solide mais malheureusement faute de technique pour s'en rendre compte la roche soutien n'est pas assez homogène et les pluies torrentielles de cette année là gonflent la retenue jusqu'à l'éclatement de la roche et l'ouverture d'une brèche énorme dans le barrage : une vague de 40 m de hauteur déferle sur Fréjus et balaie tout sur son passage pendant une vingtaine de minutes dans le noir complet (plus d'électricité) jusqu'à la mer, où la vague de 4 mètres encore de haut amène détritus de toute sorte et plus d'une centaine de morts sur les 423 tués ce soir là. 
Au petit matin l'horreur est révélée aux survivants qui vont devoir lutter pour organiser les premiers secours sans eau potable et sans électricité, les routes détruites, la ligne sncf arrachée ! beaucoup d'orphelins et de blessés, des besoins urgents en eau potable et d'abris d'urgence.... La France entière va se mobilisée, l'Algérie française par exemple aussi, et d'ailleurs le monde entier, la radio et la télévision passe le mot d'ordre : tous pour Fréjus à l'aube de la fête de Noël, la catastrophe la plus meurtrière que la France est connue rassemble heureusement de grands élans de générosité ! C'est la marine française et la marine américaine qui ont les premiers (par la mer) porté secours aux fréjussiens et découvert l'horreur de la situation. Les villes voisines recueillent les survivants et les dons affluent.....La vie à Fréjus reprend ses droits mais rien ne sera plus comme avant : les fermiers ont tout perdu, les familles sont déssimées, les maisons disparues.........
Les personnes qui ont vécu ces évènements racontent encore à l'heure actuelle leurs souvenirs pénibles qui nous laissent sans voix. Certains se sont réveillés au bruit énorme engendré par la vague et ont vu leur famille, parents, frère, soeur emportés sous leur yeux avec un morceau de leur habitation...D'autres accrochés aux arbres entendu hurler devant eux des gens luttant dans l'eau glacée.....même à St Aygulf situé après la plage de Fréjus les cris des personnes prisonnières de la boue engendrée par la vague hantent encore les habitants prêts aux secours mais impuissants dans l'obscurité régnante. Sur le site des restes du barrage, face aux énormes morceaux déplacés et à la turbine restée en place, l'émotion est grande et la peine immense.
Cette année anniversaire d'octobre à décembre Fréjus va rendre hommage aux victimes et commémorer cet évènement.
renseignements et réservations a l'office du tourisme ou au service du patrimoine.

Partager cet article
Repost0

commentaires

B
bjr je viems de lire ton article. je pense que tu a oublier des morts car j ai perdue mon grand pere qui etait chauffeur  routier pour une boite du jura  .il l nt retrouvee 4 jours apres le drame. tout pres de son camion c est le fils de son patron qui reconnue car il etait a l armee sur frejus  pour plus de renseignement tu peux enoyee un mail  je repond mais je suis routier donc il y aura tu retard
Répondre
D
<br /> désolée pour ton grand-père mort ce jour affreux ! il n'a pas dû être le seul à être retrouvé tardivement car certains ont été emmenés au large et d'autre pris dans la boue... c'est tellement<br /> triste. Quand je vais sur le site, je ressens une impression lourde, et c'est flippant. merci pour le commentaire    amities    dominique<br /> <br /> <br />
G
.... et je ne suis pas mal léché ....!
Répondre
G
Juste un petit rectificatif, pour vos liens: je suis très honoré d'en être, mais c'est "Le blog de Glorfindel", pas de Grorfindel ! A moins quil ne s'agisse d'un autre blog ...              
Répondre
D
<br /> Désolée !!! je doit être dislecsique en plus ! (est-ce une qualité ?) encore une femme trop compliquée ! merci pour ta colère très drôle ! pour ce qui<br /> est de la catastrophe de Fréjus, même moi qui suis née un an plus tard, j'en ai entendu parler étant gosse, car cela avait vraiment frappé la population française, au point d'en parler pendant des<br /> années (également à cause des suites judiciaires) ..... Bonne soirée....Glorfindel.....amities   domi<br /> (Grorfindel ça faisait gros ours mal léché....!!!)<br /> <br /> <br />
G
Pardon par avance: plus je plonge dans le drame, plus j'ai besoin de rire moi aussi ! Dans le précédent commentaire, je me suis retenu; mais là, je vais me laisser aller aux de (gros) mots laids (chez une gauchère ! ) ... Donc:L'annoce à la Radio nous avait glacé les eaux (dans un Frais Jus): j'avais aussitôt cassé ma Tire Lires, pour ces gens près de l'Italie (selon moi, à l'époque), pour qui tout s'était Mal Passé !!!Encore pardon mais je veux pouvoir rire de tout, même de mes frayeurs d'enfant ...
Répondre
G
Le souvenir m'en est encore vivace: j'étais enfant, en Auvergne, et l'annonce de cette catastrophe à la Radio nous avait glacé les os. J'avais cassé ma tirelire ...Merci d'en reparler ...
Répondre